Basilic à Feuilles de Laitue

Variété : Basilic a fleurs de laitue - BIO
200 graines

Autant en intérieur qu’en extérieur, le basilic à feuille de laitue est bellissimo ! Cette variété aromatique offre des feuilles plus larges et parfumées que le basilic “fin vert”. Semez ses graines au potager pour vivre ce fameux dicton : “dolce far niente”. La douceur de ne rien faire !

Période de Semis

  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D

Période de plantation

  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D

Période de maturité

  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D

3,20

En stock

Semence biologique

100% eco-responsable

Emballages éco

100% sans plastique

Livraison

En 48-72h et offerte dès 70€ d’achat

La fiche de culture


Icône

Famille

Lamiacées

Icône

Emplacement

Jardin, Balcon, Rebord de fenêtre, Intérieur

Icône

Conservation des graines

4 ans

Icône

Distance entre les plants

25 centimètres

Icône

Exposition

Soleil, Mi Ombre

Icône

Hauteur des plants

50 centimètres

Icône

Arrosage

Moyen

Conseils de culture


Semis du basilic

Rien de plus simple que de semer du basilic ! Préparez votre pot : sélectionnez votre contenant pour le semis (pot biodégradable, terrine, boite d’œufs…). Vous pouvez également semer directement en grand pot, en jardinière, en bac ou en pleine terre si vous bénéficiez d’un climat très doux (le sud de la France par exemple).

  1. Remplissez-le de terreau pour semis ou faites votre terreau vous-même : Mélangez de la terre de jardin (2 volumes) avec du compost de déchets verts (2 volumes) et du sable (1 volume).
  2. Semez vos graines en les espaçant de 2-3 cm
  3. Recouvrez d’une fine couche de terre de 1 cm
  4. Tassez légèrement pour fixer les graines au sol et éviter toute dispersion lors de l’arrosage
  5. Arrosez doucement et régulièrement pendant la levée

Plantation du basilic

Attendez les beaux jours. Une fois que vous apercevrez 3 à 4 feuilles et que les dernières gelées seront passées, vous pourrez replanter vos jeunes pousses en pleine terre.

Sélectionnez un espace légèrement ombragé (le basilic à besoin de beaucoup de soleil, mais n’apprécie pas l’exposition directe) et abrité du vent.
Grattez la terre avec un râteau en surface pour l’émietter. Profitez-en pour éliminer les plantes invasives ! Si votre terre est compacte et colle fortement, ajoutez un peu de compost et/ou de sable pour faciliter l’écoulement de l’eau et éviter la pourriture des racines.
  1. Creusez un trou de la taille de votre plan et espacez les trous de 15 à 20 cm.
  2. Tapissez le fond du trou de galets/graviers pour faciliter l’écoulement de l’eau, les racines du basilic pourrissent facilement lorsque l’on arrose trop copieusement.
  3. Placez les plants les plus vigoureux dans les trous de plantation.
  4. Recouvrez les plants de terre jusqu’à la racine.
  5. Tassez légèrement. Cela permet d’avoir une terre plus compacte qui restera humide.
  6. Arrosez passionnément en pluie fine.

Entretien du basilic

Arrosez doucement et régulièrement pendant la levée. Vous espacerez ensuite l’arrosage pour éviter la pourriture des racines.

Supprimez les plants trop serrés ou trop fragiles lorsque que vous observerez le développement de quelques feuilles pour maintenir un espacement tous les 20 cm. Cela permet de leur donner l’espace nécessaire pour se développer et évite le développement et la transmission de maladies !

Pour obtenir un pied touffu, coupez régulièrement les pousses terminales au-dessus d’une paire de feuilles pour favoriser le développement latéral de nouveau rameau. N’hésitez pas à renouveler l’opération sur les nouvelles pousses. Arrosez régulièrement, mais avec parcimonie pour éviter la pourriture des racines.

Récolte et conservation du basilic

Récoltez régulièrement les grosses feuilles au fur et à mesure de vos besoins. Consommez les feuilles fraîchement cueillies, elles perdent de leur arôme en séchant.

Les feuilles de basilic se conservent dans une boîte hermétique au réfrigérateur seulement quelques jours. Pour une longue conservation, placez les feuilles cueillies dans un bocal d’huile.

 

Utilisation du basilic

Ses grandes feuilles fraichement cueillies vous permettront de faire le stock de pesto et agrémenteront à merveille vos salades tomates-mozza !

Nom latin :

Ocimum basilicum

Cycle Végétatif :

Annuelle

Type de sol :

Riche, frais, bien draîné

Rotation des cultures :

Le basilic est cultivé comme une plante annuelle, c’est-à-dire que les plants ne sont pas conservés d’une année sur l’autre. Alors, après la floraison du pied de basilic, récupérez les graines afin de les semer l’année d’après !

Semis du basilic

Rien de plus simple que de semer du basilic ! Préparez votre pot : sélectionnez votre contenant pour le semis (pot biodégradable, terrine, boite d’œufs…). Vous pouvez également semer directement en grand pot, en jardinière, en bac ou en pleine terre si vous bénéficiez d’un climat très doux (le sud de la France par exemple).

  1. Remplissez-le de terreau pour semis ou faites votre terreau vous-même : Mélangez de la terre de jardin (2 volumes) avec du compost de déchets verts (2 volumes) et du sable (1 volume).
  2. Semez vos graines en les espaçant de 2-3 cm
  3. Recouvrez d’une fine couche de terre de 1 cm
  4. Tassez légèrement pour fixer les graines au sol et éviter toute dispersion lors de l’arrosage
  5. Arrosez doucement et régulièrement pendant la levée

Plantation du basilic

Attendez les beaux jours. Une fois que vous apercevrez 3 à 4 feuilles et que les dernières gelées seront passées, vous pourrez replanter vos jeunes pousses en pleine terre.

Sélectionnez un espace légèrement ombragé (le basilic à besoin de beaucoup de soleil, mais n’apprécie pas l’exposition directe) et abrité du vent.
Grattez la terre avec un râteau en surface pour l’émietter. Profitez-en pour éliminer les plantes invasives ! Si votre terre est compacte et colle fortement, ajoutez un peu de compost et/ou de sable pour faciliter l’écoulement de l’eau et éviter la pourriture des racines.
  1. Creusez un trou de la taille de votre plan et espacez les trous de 15 à 20 cm.
  2. Tapissez le fond du trou de galets/graviers pour faciliter l’écoulement de l’eau, les racines du basilic pourrissent facilement lorsque l’on arrose trop copieusement.
  3. Placez les plants les plus vigoureux dans les trous de plantation.
  4. Recouvrez les plants de terre jusqu’à la racine.
  5. Tassez légèrement. Cela permet d’avoir une terre plus compacte qui restera humide.
  6. Arrosez passionnément en pluie fine.

Entretien du basilic

Arrosez doucement et régulièrement pendant la levée. Vous espacerez ensuite l’arrosage pour éviter la pourriture des racines.

Supprimez les plants trop serrés ou trop fragiles lorsque que vous observerez le développement de quelques feuilles pour maintenir un espacement tous les 20 cm. Cela permet de leur donner l’espace nécessaire pour se développer et évite le développement et la transmission de maladies !

Pour obtenir un pied touffu, coupez régulièrement les pousses terminales au-dessus d’une paire de feuilles pour favoriser le développement latéral de nouveau rameau. N’hésitez pas à renouveler l’opération sur les nouvelles pousses. Arrosez régulièrement, mais avec parcimonie pour éviter la pourriture des racines.

Récolte et conservation du basilic

Récoltez régulièrement les grosses feuilles au fur et à mesure de vos besoins. Consommez les feuilles fraîchement cueillies, elles perdent de leur arôme en séchant.

Les feuilles de basilic se conservent dans une boîte hermétique au réfrigérateur seulement quelques jours. Pour une longue conservation, placez les feuilles cueillies dans un bocal d’huile.

 

Utilisation du basilic

Ses grandes feuilles fraichement cueillies vous permettront de faire le stock de pesto et agrémenteront à merveille vos salades tomates-mozza !

Nom latin :

Ocimum basilicum

Cycle Végétatif :

Annuelle

Type de sol :

Riche, frais, bien draîné

Rotation des cultures :

Le basilic est cultivé comme une plante annuelle, c’est-à-dire que les plants ne sont pas conservés d’une année sur l’autre. Alors, après la floraison du pied de basilic, récupérez les graines afin de les semer l’année d’après !