Comment fabriquer un hôtel à insectes?

Ça devient super trendy, à la mode (…) : l’hôtel à insectes. Mais alors c’est quoi ? Et ça sert à quoi ? Pourquoi en parle-t-on maintenant?

Dans cet article, on vous raconte tout, et on vous explique comment fabriquer un hôtel à insectes. Et franchement c’est tout simple !

Allez, brisons les codes de l’ancien monde du jardinage plein de pesticides. Et on fait de la nature une alliée.

Qu’est-ce qu’un hôtel à insectes?

Joli nom trouvé pour nommer ce qu’on peut appeler un « nichoir à insectes » ou une « maison à insectes ». L’idée est toute simple : faire venir les copains ! On s’est rendu compte récemment, qu’il était plus intéressant pour sa propre santé et pour l’écologie de faire « ami-ami » avec les insectes plutôt que d’utiliser des pesticides. Pourquoi ? Et bien parce qu’un grand nombre d’insectes se feront une joie de vous aider au potager ! Certains pour la pollinisation, d’autres pour vous aider contre les « nuisibles ».

L’idée est donc simple : leur construire une habitation dans laquelle ils pourront vivre en harmonie, prêt d’une source d’alimentation. Abeilles, syrphes, coccinelles, carabes seront les colocataires rêvés. Rachel, Monica, Chandler, Joey, Pheobe et Ross n’auront qu’à aller se rhabiller !

Comment ça fonctionne?

Bienvenue aux camping des flots bleus !  Quand certains préfèrent les emplacements tentes ombragés, avec de l’herbe, près des sanitaires, d’autres choisissent les bungalows tout confort, avec climatisation. Et bien les insectes c’est pareil. Certains préfèrent tel et tel matériaux quand d’autres se soucient plus de la place. Mais ne vous en faites pas, on vous explique tout.

Voilà à quoi ressemble un hôtel à insectes, et les hôtes qui occupent les lieux:

Dans un Hôtel à insectes, il y a des insectes particuliers qui aiment certains types de matériaux. On vous explique tout

Focus sur les colocataires : les insectes à l’hôtel.

L’abeille solitaire dans l’hôtel à insectes

Les abeilles solitaires ont besoin de certains matériaux dans un hôtel à insectes. On vous explique lesquels

Très utiles au potager, les abeilles solitaires sont top pour la pollinisation. Elles vont butiner les fleurs et les faire se féconder. Cela vous donnera de beaux fruits et légumes. Elles nichent dans des bambous creux ou dans des trous dans le bois. Ainsi elles peuvent pondre pour la progéniture suivante.

Pollinisation

Les syrphes dans l’hôtel à insectes

Les syrphes ont besoin de certains matériaux dans un hôtel à insectes. On vous explique lesquels

Le bonheur pour votre potager. À ne pas confondre avec la guêpe, même si les couleurs se ressemblent. Elles sont notamment reconnaissables par le fait qu’elles volent en stationnaire à côté des fleurs qu’elles butinent. Pourquoi le bonheur donc ? Les larves des syrphes mangent les pucerons et les syrphes adultes butinent, donc pollinisent. Elles colonisent les petits branchages ou de la paille.

pour la pollinisation

Contre les nuisibles

Les Perces Oreilles dans l’hôtel à insectes

Les perces oreilles ont besoin de certains matériaux dans un hôtel à insectes. On vous explique lesquels

Ils font peur avec leur nom et leur forme… mais ils sont de bons amis à avoir dans votre potager. Les perces oreilles se délectent des pucerons. Ils vous feront donc un beau ménage. Ils nichent dans la paille ou les petits branchages.

Contre les nuisibles

Les Chrysopes dans l’hôtel à insectes

Les chrysopes ont besoin de certains matériaux dans un hôtel à insectes. On vous explique lesquels

Toutes fines et légères, les chrysopes se délectent également des pucerons. Elles vont vous faire un beau ménage. Elles nichent dans les petits trous dans le bois.

Contre les nuisibles

Les Coccinelles dans l’hôtel à insectes

Les coccinelles ont besoin de certains matériaux dans un hôtel à insectes. On vous explique lesquels

Les plus connues. Elle sont top ces coccinelles. Elles mangent les pucerons et les cochenilles. Les larves de coccinelles sont les plus gourmandes en pucerons ! Elles aiment loger dans les pommes de pin.

Contre les nuisibles

Les Carabes dans l’hôtel à insectes

Les carabes ont besoin de certains matériaux dans un hôtel à insectes. On vous explique lesquels

Les carabes sont des alliés très importants. Ils mangent les pucerons mais pas seulement. Limaces, escargots, chenilles, larves de taupin… Bref, ils sont un peu les super-héros du jardin. À attirer à tout prix. Ils nichent dans les morceaux de bois et les larges trous dans le bois.

Contre les nuisibles

Les Bourdons dans l’hôtel à insectes

Les bourdons ont besoin de certains matériaux dans un hôtel à insectes. On vous explique lesquels

Hyper utiles pour la pollinisation. Chaque insecte a ses préférences en fleurs et en pollen. Les bourdons et les abeilles sont complémentaires, et les deux vous assureront une super pollinisation dans votre potager. le bourdon sera à l’aise dans les grands trous, avec, au fond, quelques branchages.

pour la pollinisation

Alors, maintenant, comment fabriquer un Hôtel à insectes?

Nous avons opté pour la facilité : prendre une caisse de vin. Ainsi une belle partie est déjà réalisée. Cependant, vous devez faire attention. Le mieux c’est de prendre une vieille caisse. Les caisses trop récentes sont souvent traitées, donc pas idéales.

Voici les différentes choses dont vous aurez besoin pour faire votre Hôtel à insectes :

Matériel pour bricoler

Une caisse de vin

Une Visseuse

Des vis

Un forêt

Une scie

Des tasseaux

De la ficelle en lin

Fine planche de bois

Matériaux pour les insectes

De la paille

Des pommes de pins

Des bambous

Des rondins de Bois

La fabrication de l’hôtel à insectes

Étape 1:

Mesurez la profondeur de votre caisse de vin. Vous pouvez désormais scier une grande partie des éléments. Commencez par scier les tasseaux. Pour notre Hôtel à insectes, nous avons fait deux étages, nous avons donc besoin de 4 tasseaux. Sciez ensuite les rondins de bois et les bambous.

Étape 2:

Découpez vos fines planches de bois. Ce sont elles qui vont constituer vos étages. Faites les mesures en profondeur, longueur et largeur.

Étape 3:

Vissez les tasseaux sur la caisse de vins. Attention, vos vis doivent être de la bonne longueur. Ni trop courte ni trop longues. Elles doivent pouvoir traverser les tasseaux et un peu la caisse de vin, sans la traverser.
Posez ensuite les fines planches de bois dessus. Voilà, vos étages sont posés !

Étape 4:

Percez vos rondins. Nous avons choisi une mèche de 8 mm afin d’être sur une moyenne, et permettre au plus grand nombre d’insectes de venir. Vous pouvez prendre des mèches de 4 à 12 mm.

Étape 5:

Placez les différents éléments. Soyez créatifs, et pensez aux insectes ! Mettez-vous à leur place, et faites leurs des compartiments douillets. Installez donc les bambous, chutes de bois, rondins de bois, pommes de pin, la paille… Vous allez voir que tout ne tient pas parfaitement et a tendance à tomber. Faites alors un petit grillage avec la ficelle de lin. Vissez des petites vis sur la tranche de votre caisse de vin afin de pouvoir « tresser » la ficelle de lin et retenir les éléments fragiles.

Voilà !!!

Et voilà, vous avez fait votre hôtel à insectes. Placez-le dans un endroit de votre potager pas trop passager pour ne pas les déranger, mais suffisamment proche de vos plantes. Pensez bien à le mettre à 30 cm de hauteur du sol afin qu’il soit isolé de l’humidité. L’idéal est de le placer dos au vents dominants, et orienté sud. Essayez de faire le max pour vos insectes, ils vous le rendront bien