Comprendre l’importance de l’eau pour les plantes

On ne vous apprend rien : l’eau est un élément indispensable à toute forme de vie. Forcément, c’est donc aussi le cas pour les plantes !  Cette ressource joue un rôle essentiel dans leur croissance, et de multiples manières.  Dans cet article, nous explorerons les besoins en eau de différents types de légumes, et vous expliquons comment devenir un expert en arrosage. Vous êtes partant ?

Quel est le rôle de l’eau dans le développement des plantes ?  

L’eau remplit tout un tas de rôles dans le développement de vos plantes. D’abord, c’est le vecteur principal pour transporter des nutriments et des minéraux du sol vers leurs cellules. Ensuite, l’eau est indispensable pour un phénomène que vous connaissez forcément : la photosynthèse !  En effet, durant la photosynthèse, l’eau est divisée en hydrogène et oxygène, ce qui permet de libérer de l’énergie qui sera ensuite utilisée pour produire du glucose. Et c’est ce même glucose qui sera la principale source d’énergie pour la croissance de vos plantes !  

En parallèle, l’eau maintient aussi l’intégrité des cellules des plantes et les empêche ainsi de flétrir. Elle participe aussi à la régulation de leur température : elle aide à absorber puis à réémettre la chaleur, ce qui permet aux plantes de maintenir une température optimale à leur développement. Autrement dit, pas d’eau, pas de plantes ! 

Des besoins en eaux qui varient selon les légumes  

Saviez-vous que tous les légumes n’ont pas les mêmes besoins en eau ?  

 Et oui, les légumes à feuilles (comme la salade ou le chou) ont besoin d’arrosages fréquents en raison de leur teneur en eau élevée et de leur modèle de croissance rapide. En plus, ils disposent d’une grande surface de transpiration, ce qui requiert de mouiller davantage leur sol.

À l’inverse, les légumes racines (comme les carottes, les betteraves ou les pommes de terre) ont des besoins en eau bien plus faibles ! Pourquoi ? Et bien notamment parce qu’ils ont un taux de croissance lente et une surface de transpiration réduite.  Attention, ce n’est pas une raison pour les délaisser : ils doivent tout de même recevoir une quantité adéquate d’eau pour se développer sainement ! 

recolte salade 800x200 1

Les signes de l’arrosage excessif et du manque d’arrosage 

Si vous voulez assurer une croissance optimale à vos plantes, vous devez leur donner la bonne quantité d’eau. Car oui, un arrosage excessif, tout comme un manque d’arrosage, nuit fortement à vos plantes !  

 Alors comment repérer un arrosage excessif ? Vous apercevez quelques feuilles jaunes, d’autres qui flétrissent et la tige de vos plantes se ramollit ? C’est que vous les arrosez trop ! Faites attention : en gorgeant votre substrat d’eau, vous risquez de faire pourrir les racines.   

 Attention en revanche si vous constatez que le substrat est sec et se détache des bords du pot, que les feuilles tombent et que la plante flétrie et s’affaisse. Le diagnostic est alors assez simple : votre plante manque d’eau !  

En somme, c’est à vous d’écouter ce que vos plantes vous disent : en opérant un suivi attentionné de leur état, vous deviendrez rapidement un expert en arrosage !  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *