Les merveilles de la culture en Tipi

Vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des tipis, ces tentes triangulaires si particulières qui nous viennent tout droit des populations Nord-Amérindiennes, souvent appréciés des enfants qui y voient un potentiel de cabane inépuisable. Mais connaissez-vous les tipis au potager ? De plus en plus répandue, la culture en tipi gagne le cœur des jardiniers pour les nombreux avantages qu’elle offre à votre potager. Pratique, esthétique, et surtout très bénéfique pour la santé des plantes, découvrez pourquoi et comment intégrer le tipi à votre jardin.

La culture en tipi, oui mais Pourquoi ?

Il existe de nombreux avantages à cultiver de cette manière : en plus de gagner considérablement de place au sol si vous n’avez pas un grand jardin, cette structure protégera vos plantations des ravageurs rampants et des maladies ainsi que de l’éventuelle pourriture de vos légumes au sol en cas de pluie. Elle fournira un soutien aux plantes qui ont besoin de s’élever et d’une meilleure exposition au soleil pour pousser, tout en offrant un coin d’ombre aux plantations qui en ont besoin. Cette technique offre également une meilleure ventilation, permet un arrosage plus précis des racines, des récoltes plus accessibles qui préserveront votre dos… Bref, si vous n’étiez pas convaincus, maintenant, vous l’êtes !

Comment ça marche ?

Pour que votre tipi soit efficace, il est important de l’associer à des espèces coureuses ou grimpantes qui s’accrocheront et suivront la structure du tipi en poussant, s’en servant ainsi de tuteur, et finiront par le recouvrir complètement. Les meilleures plantations à faire en tipi sont donc les haricots, tomates, concombres, melons et patates douces. Pour que votre tipi résiste au poids des plantes qu’il soutient mais également au vent auquel il sera exposé, il vous faudra un tipi solide et bien construit. On vous explique comment faire.

Construire un tipi

comment-construire-un-tipi-au-potager

Tout d’abord, si vous avez peur que votre tipi ne soit pas résistant, rassurez-vous : sa structure est justement pensée pour que les branches se soutiennent mutuellement, et ainsi répartir le poids de manière équilibrée et solidifier l’ensemble. La bonne nouvelle, c’est que le tipi est donc parfaitement adapté à vos plantations ! (À condition de bien le construire).

Ce dont vous avez besoin :

Pour démarrer la construction du tipi, il faut prévoir au minimum 3 grandes branches droites et solides d’environ 2m (bambou ou noisetier conseillé pour leur résistance), ou éventuellement des tiges en métal, mais pour assurer sa solidité, il est conseillé d’en mettre plutôt 5. Il vous faudra aussi de la ficelle et un transplantoir pour creuser les bases dans la terre.

le-matériel-nécessaire-pour-contruire-un-tipi-au-potager

Où :

Dans un espace ensoleillé à l’abri des vents forts.

Construction :

  1. Nouez 5 branches ensemble à leurs extrémités avec de la corde : ce sera la pointe haute de votre tipi. Pour ce faire : Prenez 2 bâtons, placez-les en croix et liez-les avec de la corde ou du fil métallique. Placez une troisième branche entre les deux premières et attachez là, pour obtenir une forme de trépied. Ajoutez alors le reste de vos bâtons à l’intérieur du cordage pour renforcer la structure et renouez avec de la ficelle. En créant la forme votre tipi, assurez-vous de laisser un espace suffisamment grand entre 2 bâtons pour que vous puissiez accéder à l’intérieur quand vous vous en servirez.
  2. Posez votre structure droite à l’endroit où vous voulez la mettre et faites un marquage au sol des pieds du tipi. Enlevez-le et faites des pré-trous dans votre sol là où vous avez mis les marques, afin de pouvoir enfoncer vos pieds de tipi de manière suffisamment profonde pour assurer une bonne résistance au vent et au poids des plantes.
  3. Enfoncez bien les pieds dans la terre et renforcez avec des pierres.
  4. Astuce : Pour que les plantes aient plus de prise et grimpent plus facilement, vous pouvez entourer le tipi de ficelle, de petites branches en bois ou même de grillage à poule que vous nouez tout autour de la structure.
  5. Semez vos graines aux pieds du tipi, en faisant bien tout le tour. Lorsque vos graines germeront quelques semaines après et que vos plantes commenceront à pousser, vous pourrez voir leurs tiges s’enrouler autour de la structure de votre tipi.

Si vous êtes plus adeptes du format vidéo, on vous a sélectionné une superbe vidéo qui nous vient droit du Québec !

Et voilà le tour est joué ! Il s’agit-là d’un guide pour vous fournir les bases, mais rien de vous empêche évidemment de laisser parler votre imagination et innover pour adapter votre tipi en fonction des besoins de vos plantes. Toute astuce de jardinier est bonne à prendre et à ajouter à votre structure ! Simple à construire, le tipi vous permettra d’apporter facilement de l’originalité et du relief à votre jardin, tout en vous faisant profiter de tous ses avantages au potager.

Un commentaire sur “Les merveilles de la culture en Tipi

  • Coulon marie-france

    Bonjour j’ai besoin de vos conseils pour faire mon tipi : peut-on utiliser les tuteurs à tomates en fer torsadé pour faire grimper les haricots verts ? merci de vos conseils.
    j’ai aimé vos explications très claires

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.