15 résultats affichés

Où semer les graines de tomates bio ?

La star du potager existe sous toutes les formes : cerises, cocktails, noires, bleues, vertes, jaunes… Impossible de ne pas trouver votre bonheur parmi notre large gamme de graines de tomates. Sur balcon, en rebord de fenêtre ou bien dans le jardin, elle trouve sa place partout. Tout ce qu’elle demande, c’est du soleil ! En effet, privilégiez des endroits ensoleillés pour faire rougir vos tomates. Au jardin, elle apprécie fortement la compagnie du basilic, de l’œillet d’Inde, de la bourrache ou de la capucine.

La culture des graines de tomates bio ?

Les tomates apprécient dans l’idéal, les températures qui oscillent entre 22°C et 28°C et se développent donc préférablement dans un climat tempéré à chaud. Les tomates aiment les sols riches en humus, enrichis d’engrais et drainés. Elles se sèment dès février en intérieur, puis se plantent courant mai-juin a jardin ou en bac. Attention cependant de les mettre en terre après les dernières gelées ! Elles se récoltent ensuite de juillet à octobre.

Les bienfaits de la tomate bio

En plus d’être la star du potager, elle est aussi salutaire pour votre santé. Elle est notamment connue pour ses propriétés anticancérigènes, anticholestérols, mais aussi parce qu’elle protège la peau, stimule le transit, lutte contre le diabète et l’hypertension artérielle. Tout cela est due à sa concentration en vitamine C et B, en caroténoïde, en vitamine A et en lycopène.

Une brève revue botanique de la tomate

La tomate est originaire d’Amérique du Sud. On note sa présence tout d’abord au Pérou et en Équateur, sous des formes sauvages, puis elle est cultivée pour la première fois par le peuple Aztèque au Mexique. Elle n’arrive en Europe qu’au XVIe siècle après la découverte de l’Amérique. La pomme d’or est ainsi appelée “pomodoro” par les Italiens qui en font surtout de la sauce. C’est ainsi qu’elle gagnera petit à petit la Provence, puis la France. Craignant sa toxicité, une partie des Français ne la consommèrent qu’à partir du XVIIIe siècle. Elle se démocratisa réellement à la fin du XIXe siècle.