4 résultats affichés

Où semer les graines de carottes bio ?

Qu’elles soient jaunes ou oranges, les graines de carottes Dr. Jonquille & Mr. Ail se feront facilement une place dans votre potager. D’ailleurs, elles prendront aussi avec plaisir une place sur votre balcon ! En gros pots ou au jardin, elle ne fera pas de siennes. Elles ne sont pas compliquées à cultiver et ne demandent qu’une exposition mi-ombre, mi-soleil pour s’épanouir. Au jardin elles s’entendent avec tout le monde, sauf la menthe verte et l’aneth. Pour éviter tout débordement, veillez à ne pas les mettre à côté.

La culture des graines de carottes bio ?

Nos graines de carottes Bio ont besoin d’un arrosage moyen, c’est-à-dire un arrosage régulier en veillant à ne pas former de flaque. Les carottes s’adaptent à des climats variés, si ça ce n’est pas idéal ! Elles aprécient les sols sableux, et encore plus si vous y ajoutez du fumier (elles sont gourmandes !). Cependant elles n’aiment pas les cailloux, qui gênent le développement de leurs racines. En parlant de gourmandise, elles sauront satisfaire la vôtre la moitié de l’année. Et oui, les carottes se sèment du mois de mars au mois de juillet, et elles se récoltent du mois de juillet au mois de décembre !

Les bienfaits de la carotte bio

Non, ce n’est pas un mythe, la carotte rend bien les fesses roses ! Par contre, on ne sait toujours pas si elle rend aimable… Trêve de plaisanterie, la carotte est riche en bêta-carotène, un pigment qui donne un teint abricot. Cependant, il faudrait en consommer des kilos et des kilos pour voir une différence. La carotte est riche en antioxydants, comme la plupart des légumes vous me direz ! Mais cette fois-ci, la carotte monte sur le podium des légumes qui en contiennent le plus. Elle possède aussi des propriétés régénératrices et réparatrices, et vous apportera une bonne dose de fibres et de vitamine C.

Une brève revue botanique de la carotte

C’est bien avant notre époque que les habitants du bassin méditerranéen ont commencé à manger des carottes. Les Grecs et les Romains, eux, ne l’aimaient pas beaucoup. Et pour cause : les carottes étaient de couleur blanche, avec une peau plus dure, et un cœur très fibreux. C’est ensuite pendant la Renaissance que les variétés de carottes ont été améliorées. Ce n’est qu’au milieu du 19ème siècle que les carottes ont pris une belle couleur orange et sont finalement devenues un légume tendre très consommé.