La tonte différenciée, une technique au goût du jour

Jusqu’au dernier recoin, la tondeuse ravage le sol pour offrir une “beauté” visuelle.  Tel un tapis vert, la tonte totale des parcelles est une pratique critiquée. Affligeant la biodiversité et leur milieu naturel, la tonte différenciée devient en parallèle une solution écologique appréciée !

Souvent pratiquée dans les jardins punks et sauvages, la tonte non uniforme favorise la biodiversité et la fertilisation de votre sol. Dans notre série sur le guide du jardinage bio, découvrez aujourd’hui les bienfaits de la tonte différenciée ! 

La quête de la pelouse parfaite, une mode démodable  

Les prés communaux broutés par les animaux des citoyens du village. Puis dans les jardins de Versailles intégré par André Le Nôtre au XVIIe siècle. Un climat humide, idéal pour la pelouse. Mais le roi Soleil influe sur les nobles et son pays, de cette façon la pelouse conquière tous les royaumes d’Europe. 

L’idée du jardin à la Française est perçue dans le monde social comme un travail géométrique avec une précision la taille des haies guide la promenade. La mise en forme de la puissance et du contrôle de l’humain sur la nature se poursuit différemment avec l’apparition du jardin à l’Anglaise. Disons-le, c’est donner à voir la richesse du propriétaire avec de vastes espaces tondus et une multiplicité des plantes “sauvages, mais sous contrôle permanent.  

L’utilisation exponentielle des premières tondeuses dans les années 1860 permet l’intégration lente des pratiques jardinières dans les différentes classes sociales.  

Tondre gazon - Blog - djma

La tonte complète ou une complète erreur ?

La tonte totale de votre jardin, une étape que vous tentez de repousser par paresse ? Nous avons trouvé les arguments vous permettant de vous justifier ! 

Tout d’abord, la tonte complète de votre milieu supprime le refuge reproductif qu’il constituait pour les insectes et les animaux. Lézards, hérissons, oiseaux et bien d’autres, la tonte du gazon perturbe le milieu naturel pour la faune et la flore.  

Ensuite, cette pratique jardinière est un obstacle au développement de la diversité florale qui trouve son éclosion dans un espace libre d’évoluer à sa guise. Une diversité florale qui invite à une diversité des pollinisateurs. Trèfles, orties, coquelicots, pissenlits, un foisonnement bénéfique à la richesse de votre potager.    

La microfaune d’auxiliaires est un pilier visant à conserver un équilibre des écosystèmes, en réduisant ce développement, le socle naturel devient instable. 

De plus, la coupe du gazon invite à l’assèchement de votre sol et du système racinaire. L’herbe constitue une protection à la couche terrestre, de la même manière que nos cheveux. Plus l’herbe est accourcie et plus vous découvrez le sol pour l’exposer directement rayons du soleil. De là, l’eau du sol s’évapore davantage. Or, les herbes hautes conservent l’humidité des rosées matinales.  

Alors, comment faire une tonte différenciée ?

Convaincu pour faire une tonte différenciée ? Suivez nos conseils pour y procéder ! 

Déterminez des périodes sans tonte  

  • La période estivale est empreinte aux fortes chaleurs et aux périodes d’ensoleillement étendues. De fait, il est important de mettre en place des gestes pour favoriser la conservation naturelle de l’humidité dans votre jardin.  
  • Avril et mai correspondent aux mois durant lesquels les plantes mellifères sont en pleine floraison. Constituant une source alimentaire pour les insectes pollinisateurs, elles représentent une étape dans le cycle de reproduction.  

Créez des passages secrets  

Vivre dans son jardin tout en laissant des zones, sans tonte, où la biodiversité s’épanouit autant que vous, c’est possible !

La tonte différenciée invite à former des passages aléatoires invitant à parcourir le cheminement de votre jardin. Une délimitation entre herbe courte et herbes hautes, un espace de cachettes qui amuse bien souvent les petits joueurs !  

La créativité est d’ordre ! Créez des prairies fleuries ou offrez-vous une déambulation dans des passages vous guidant jusqu’à un espace dans lequel vous pourrez disposer une nappe et poursuivre une balade réflexive.  

Tonte différenciée - Blog - djma

Usez de l’herbe tondue  

La fonction “mulching” de votre tondeuse vous permet de recycler vos tontes en broyant finement l’herbe coupée pour en produire un paillis naturel. Sa décomposition progressive constitue un apport en matière organique, de quoi fertiliser votre sol de manière biologique ! 

La tonte différenciée fracture notre idée intégrée dans notre subconscient, une idée selon laquelle l’herbe doit être courte et de hauteur égale pour être “propre”. Quoi de plus abstrait ? Nous avons un sentiment de laisseraller lorsque l’herbe pousse au fil des jours, mais c’est en réalité un signe de richesse pour la biodiversité et pour la fertilisation de votre sol qui sera clément pour vos cultures potagères !  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *