Pailler son potager : pourquoi & comment ?

Par temps chaud comme par temps froid, le paillage du jardin est indispensable. Le plus important est de choisir le bon matériel pour pailler ses plants et de le faire à la bonne période ! Mais pourquoi pailler son potager ? Et surtout, comment ? Découvrez dans cet article avec quels matériaux pailler, quand le faire, et pourquoi le faire.

Le paillage, c’est quoi ?

Le paillage est tout simplement le fait de couvrir le sol autour de vos plants avec différents matériaux naturels.

Le paillage a plusieurs bénéfices. Il a tout d’abord pour but de protéger vos plants de la météo (gel, forte chaleurs, etc.), et permet d’empêcher le développement d’herbes envahissantes. La matière organique que vous utiliserez permettra en se décomposant, d’enrichir la terre ! Le paillage propose également un super habitat pour certains insectes utiles au potager et prévient du développement de maladies en évitant le contact de vos plants avec le sol. Voici un détail de ses principaux avantages :

Comment et pourquoi pailler son potager ? - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Pourquoi pailler son potager ?

  • Protéger les plants

Pailler le sol de votre potager permet de protéger les plants des aléas de la météo. En cas de canicule ou de gel, le paillage permettra de conserver une température stable et évitera le dessèchement du sol. Il permet également de retenir les eaux de pluies et évite l’érosion du sol en cas de fortes chutes d’eau. Le paillage va de sucroît éviter l’évaporation et conserver l’humidité et la fraîcheur de votre terre tout l’été. Enfin, il protège non seulement les plants, mais aussi la vie qui se trouve dans la terre. Les auxiliaires en sont ravis !

  • Réduire l’arrosage

En absorbant l’humidité et en réduisant le phénomène d’évaporation, un bon paillage vous permettra de réduire considérablement vos arrosages. C’est bon pour l’environnement, le porte-monnaie, et très pratique si vous vous absentez quelques jours !

  • Nourrir les plants

Les matériaux organiques que vous utiliserez pour votre paillis, vont se décomposer petit à petit et offrir à votre sol un bon apport en nutriments qui augmentera sa fertilité. Ces éléments nutritifs aideront à la croissance de vos plantes et stimuleront la vie souterraine. Un véritable “mulch nutritif” !

  • Limiter la propagation d’herbes envahissantes

Le paillage va permettre d’étouffer les adventices (ces fameuses “mauvaises herbes”) qui pourraient pousser aux pieds de vos plants, et ainsi en limiter la propagation.

  • Améliorer la santé de vos plantes

Le paillage va permettre d’éviter la propagation de maladies (notamment cryptogamique, due à des champignons), en évitant le contact direct de la plante avec le sol. En conservant votre sol à une température plus stable, il évitera les chocs thermiques pour vos plantes et toute la vie microbienne du sol.

  • Recycler

He oui, le paillage vous permettra aussi de recycler ! Vous pouvez pailler avec votre compost, votre paille, votre herbe fraîchement tondue, vos feuilles mortes, etc. Ainsi, moins de déchets, et plus d’engrais pour votre potager !

Comment et pourquoi pailler son potager ? - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Quel matériaux pour votre paillage ?

Il existe de nombreux matériaux naturels avec lesquels vous pourrez pailler votre potager : paille, foin, feuilles mortes, compost, engrais verts, BFR (Bois Raméal Fragmenté), déchets verts, épines de pin, etc. ! En voici les principaux :

  • La paille et les fougères

La paille permet de laisser passer l’air et d’absorber les excès d’eau. Ainsi, vos plants ne sont pas noyés par les pluies, ni brûlés par la canicule. Les fougères fonctionnent de la même manière, et se décomposent elles aussi lentement, ce qui convient aux sols lourds et argileux.

  • Herbes

Les herbes sont aussi un très bon paillage. Qu’il s’agisse de celle de votre jardin après la tonte, ou bien des fanes de vos superbes carottes, ce paillage est idéal pour protéger vos plants, notamment en climat humide. Attention à privilégier un paillage fin et ne pas trop en déposer, pour ne pas étouffer vos plants.

  • Le compost et les engrais verts

Nous ne nous vanterons jamais assez les mérites du compost et des engrais verts ! Il n’y a rien de plus simple et accessible que le compost, qui permet non seulement de recycler vos restes, mais de nourrir votre potager tout en le protégeant. Les engrais verts eux, permettront d’enrichir votre sol en éléments nutritifs indispensables comme l’Azote, le Potassium et le Phosphore. N’hésitez pas à jeter un oeil à notre article sur le bénéfice des engrais verts au potager.

  • Feuilles mortes

Elles jonchent naturellement le sol en automne : n’hésitez pas à les ramasser et à les utiliser en paillis : dans la nature rien ne se perd ! Veillez cependant à ne pas utiliser de feuilles malades.

  • Algues de mer

Riches en oligo-éléments, potassium, magnésium, etc., les algues de mer font un paillis très riche pour vos plantes. Elles permettront de stimuler la croissance de vos jeunes plants et on dit même qu’elles repoussent certains ravageurs comme les limaces. Si vous habitez sur la côte, rendez-vous à marée basse avec votre seau : toutes les algues sont bonnes à utiliser !

Comment pailler son potager ?

Si vous débutez en jardinage, vous vous demandez sûrement comment pailler vos plants ? Ne vous inquiétez pas, on vous explique tout !

  • Préparer le paillage

Pour commencer, vous pouvez broyer les matériaux pour qu’ils se décomposent plus rapidement et nourrissent vos plants de manière optimale dès le paillage. Si vous souhaitez pailler pour protéger le sol, gardez les matériaux non-broyés afin d’assurer une protection plus longue puisqu’ils mettront plus de temps à se décomposer.

  • L’épaisseur du paillage

L’épaisseur du paillage dépendra du matériau utilisé pour pailler. S’il s’agit de matière grossière (paille par exemple), le paillage sera assez épais (5 à 7 cm). Au contraire, s’il s’agit de la tonte de votre herbe, il sera bien plus fin (1 à 2 cm).

Comment et pourquoi pailler son potager ? - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Quand pailler son potager ?

Ne paillez pas votre sol en hiver, pour ne pas conserver le sol trop froid et lui permettre de se réchauffer lors de l’arrivée des beaux jours. Il est conseillé de pailler au printemps et à l’automne :

  • En automne :

À l’automne, cela permettra de garder le sol au chaud et de le protéger du gel et du froid. En plus, cela nourrira les organismes présents dans votre sol.

  • Au printemps :

Une fois votre sol bien travaillé (biné, désherbé…) et suffisamment réchauffé, paillez-le. Cela nourrira les organismes présents dans le sol, et protègera des potentielles futures chaleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.