Comment protéger son potager contre le gel

C’est LA question qui trotte dans la tête de tous les jardiniers : comment vais-je faire si ça gèle le matin alors que je viens de planter tomates, poivrons… Tout d’abord, sachez que les gelées tardives peuvent arriver jusqu’en MAI ! Un jardinier averti en vaut deux… Dans cet article on va tout faire pour éviter de vous retrouver dans cette situation 👇

Les Saints de Glace

Les Saints de Glaces représentent un véritable repère au potager. Lors des 11, 12 et 13 Mai de chaque année, il est possible d’observer une baisse des températures qui peut aller jusqu’à des gelées dans certains endroits en France. Passée cette période, on peut avoir l’esprit reposé, notre potager craint moins le gel.

Un peu d’histoire

Les Saints de glace sont au nombre de trois. Saint Mamert pour le 11 Mai, Saint Pancrace pour le 12 Mai et Saint Servais pour le 13 Mai. Initialement, les agriculteurs et jardiniers du Moyen-âge priaient ces Saints pour leur apporter de bonnes récoltes. Mais ces derniers ont souvent été accusés d’apporter du gel tardivement ce qui tuait les récoltes. Désormais, plus de trace de ces Saints dans le calendrier, ces derniers ont été remplacés. Ils restent cependant bien présents dans l’imaginaire collectif.

Préparer son potager pour les gelées

C’est la chose à faire la plus importante au potager : prévenir. Si gel il y a, vous ne pourrez pas faire comme certains ignobles vignobles qui utilisent des hélicoptères pour réchauffer les vignes. Et heureusement car c’est une plaie pour l’écologie. Cependant, il existe des méthodes écologiques toutes simples à mettre en place.

La paille, le meilleur atout

Avouez, quand vous êtes dans le canapé, avec un petit plaide quand il fait froid en hiver, vous êtes au mieux. Et bien le plaide des tomates, aubergines ou autres plantes au potager c’est la paille. Lors de gelées tardives, cette dernière va protéger l’ensemble du système racinaire de vos plantes. Ce n’est pas la terre qui gèlera, mais la paille. Un véritable “must-have” cette paille.

Ne pas arroser

Vos plantes peuvent vivre sans eau plusieurs jours. Si vous voyez que des gelées sont peut être prévues, N’ARROSEZ PAS. Et oui ! Si vous arrosez et qu’il gèle la nuit, vous risquez de faire geler le système racinaire. Plus il y a d’eau dans la terre, plus votre plante risque de geler. Alors, soufflez un bon coup, méditez et laissez passer les gelées.

Le voile d’hivernage écologique

Véritable rempart contre le gel, ce voile d’hivernage va protéger votre plante contre le gel. Bien plus écologique que le plastique et plus efficace (la condensation de la journée peut geler la nuit et donc produire l’effet inverse), le voile d’hivernage écologique sera un précieux allié dans votre guerre contre le gel.

Les gelées ne vous feront plus jamais peur avec de pareils conseils. N’hésitez pas à commenter cet article si vous avez d’autres astuces contre le gel !! 👇

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *