Neige au potager : avantages et inconvénients

“Neige vaut fumier”, et si l’on examinait de plus près cet adage ? L’hiver s’installe tout doucement, et de petits flocons de neige tombent déjà sur les hauteurs. “Et mon potager ?!” vous exclamez-vous. Ne vous inquiétez pas, la neige au potager n’a pas que des inconvénients. Vous ne vous en doutiez peut-être pas, mais qui dit neige dit aussi couverture, arrosage, et même engrais naturel ! On vous explique tout.

Les avantages de la neige au potager

Neige au potager : avantages et inconvénients - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

La neige, c’est tout bonnement de l’eau…

Cette information est acquise de tous et de toutes depuis bien longtemps, mais il nous semblait important de rappeler que la neige étant de l’eau, elle permet d’arroser en douceur et en profondeur votre potager et vos superbes plants.

Qui dit neige dit vitalité

Contrairement à ce que l’on peut penser, la neige ne tue pas toute la vie du sol. Au contraire, cela permet à toute la vie bactérienne ainsi qu’aux micro-organismes de mener leurs petites vies tranquillement, sans être embêtés par les ravageurs par exemple.

La neige, un isolant de qualité

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la neige est un isolant de qualité pour vos plants. Elle est composée de cristaux d’eau et de beaucoup d’air, ce qui permet de garder une température avoisinant 0°C et de combattre le gel. Attention cependant à ne pas marcher dessus afin de ne pas la compacter.

La neige, ce thermomètre naturel

Eh oui, la neige peut aussi vous servir de repère naturel quant à la température. Là où la neige fond le plus vite, c’est l’endroit le plus chaud et ensoleillé. Veillez-donc à y planter des légumes aimant particulièrement la chaleur et le soleil. A contrario, repérez les endroits qui fondent le moins vite afin d’y planter ceux qui aiment l’ombre et la fraîcheur.

Avec la neige, dites au revoir aux ravageurs !

Ce n’est pas pour rien si vous ne voyez plus de limaces et d’escargots parcourir vos plants dès l’hiver. Ces petites bêtes détestent la neige ! Ainsi, votre potager est à l’abri durant les jours les plus froids de l’hiver. D’ailleurs, les oiseaux eux aussi ne piqueront plus vos jolies cultures puisque la neige les en empêche.

La neige, un fertilisant

La neige est aussi un fertilisant ! En effet, lorsqu’elle tombe elle se charge en azote, ce qui en fait un petit engrais pour vos plants. Cependant, l’effet n’est pas tout de suite flagrant étant donné que la quantité d’azote reste faible.

Les inconvénients de la neige au potager

Neige au potager : avantages et inconvénients - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

La neige, un ennemi des auxiliaires

Malheureusement, si la neige éloigne les ravageurs, elle éloigne aussi les auxiliaires. En effet, ces petits animaux n’apprécient guère le froid et les petits flocons de neige gelés qui se déposent sur leur pelage et leurs habitations.

Le poids de la neige

La neige peut rapidement se révéler être un fardeau pour vos jolis arbres qui la portent à bout de bras. Ainsi, l’accumulation de la neige peut mener à la cassure de branches à feuillage. Pensez donc à secouer délicatement les branches afin d’enlever tout ce poids. Cependant, faites attention à laisser de la neige sur les arbre à feuilles caduques puisqu’elle permet de les protéger du gel.

La neige peut étouffer votre pelouse

Tout à l’heure nous vous disions que la neige était un super isolant… Ce point qui peut donc paraître contradictoire ne l’est en fait pas tant que ça… On vous explique tout ! La neige a en effet l’avantage d’isoler et de protéger les cultures, mais à condition de ne pas marcher dessus ! Marcher sur la neige risquerait de la compacter et donc d’étouffer la vie dessous en écrasant votre jolie pelouse.

Le sel : ennemi de la neige… et du potager

On a tendance à déneiger grâce au sel. Il est vrai que cela peut être très efficace contre la neige. Cependant, le sel est très néfaste pour le sol puisqu’il tue toute la biodiversité présente.

Protégez vos bâches de la neige

La neige peut aussi être trop lourde pour vos bâches de serre, tunnels, etc. Ainsi, pensez à la retirer afin de pas risquer l’effondrement de ces derniers. Cependant, la neige (à petite dose) peut être utilisée comme isolant sur vos châssis puisqu’elle protège du gel.

Que faire en cas de neige au potager ?

  • Abriter et nourrir les animaux

Il est important de garder de la biodiversité malgré la présence du froid. Même si la neige conserve la biodiversité au coeur du sol, ce n’est pas le cas en extérieur où la nourriture se fait rare et où les températures peuvent rapidement chuter. Ainsi, pensez à installer des perchoirs, boules de graisse pour les oiseaux, etc…

  • Secouer les branches des arbres

Comme expliqué précédemment, n’oubliez pas de secouer les branches des arbres qui en ont besoin afin d’éviter qu’elles ne se brisent.

  • Ne pas marcher sur la neige

Afin de ne pas tasser la neige et chasser l’air qui se trouvent à l’intérieur, ne marchez pas dessus. Cela évitera qu’elle n’étouffe votre potager et votre pelouse, et permettra de conserver son pouvoir protecteur contre le gel.

  • Réutiliser la neige ramassée

Si vous enlevez de la neige de vos arbres, vous pouvez par exemple la réutiliser pour protéger d’autres plants (pieds des arbres, racines, bulbes, etc) afin de les arroser et d’éviter qu’ils ne gèlent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.