Pourquoi semer c’est stylé ?

On se souvient tous de ce module de sciences au collège consistant à faire germer des graines dans du coton. Le premier jour on n’y croyait pas, on trouvait ça nul, on préférait jouer à la console ou regarder le Bigdil. Au bout de 2 au 3 jours, on jetait un coup d’œil détourné et on se laissait surprendre par la mutation de la graine. Tel un adolescent face à ses parents, la jeune racine commençait à s’émanciper de sa pellicule étouffante. Intrigués, à la fin de la semaine on se ruait vers la cuisine dès le matin pour observer le jeune plant, en espérant une croissance prodigieuse et pourquoi pas l’apparition de quelques feuilles.

Alors que s’est-il passé ? Quand avons-nous perdu notre ingénuité et notre amour des plantes ? On vous explique en quelques lignes pourquoi semer n’est pas réservé à papy et mamie et comment, en cultivant quelques plants sur un simple bord de fenêtre, vous retrouverez l’insouciance de votre tendre enfance.

Privilégiez les graines plutôt que les plants en jardinerie

Certains végétaux se développent à partir de bulbes (coucou Dr. Jonquille) et peuvent être multipliés par bouturage notamment. La plupart des plantes potagères sont cependant reproduites à partir de semences. D’où l’intérêt de semer.

Alors oui, les jardineries et même parfois les supermarchés proposent, hiver comme été, des plants prêts à cultiver. Vous vous épargnerez quelques étapes, limiterez les risques d’échec et produirez plus rapidement. Seulement ces plants ne vous assurent ni qualité ni traçabilité ; en semant vous maîtrisez le processus de production du début à la fin, vous êtes sûrs que vos plants n’ont pas été traités, vous vous assurez de la provenance des graines.

Par ailleurs, semer c’est la manière la plus économe et écologique de cultiver des plantes ! Avec un sachet de tomates à 3,20 € vous pouvez produire une vingtaine de pieds alors qu’en commerce, l’achat d’un plant vous coûtera au moins 4 €.

Privilégier les semences vous permettra alors d’accéder à un choix de légumes, fleurs et plantes aromatiques plus important. D’une part parce que certains légumes se sèment directement en pleine terre (carottes, radis, fèves…) et ne peuvent être achetés en plants. D’autre part, parce que vous aurez accès à une large gamme (différentes variétés de tomates, basilics, aubergines, salades…) avec des déclinaisons assez originales (basilic pourpre, tomate bleue, aubergine blanche…). Vous pourrez ainsi alterner les couleurs, formes et arômes dans votre espace de jardinage et diversifier les saveurs dans votre assiette !

Les Graines Bio Dr. Jonquille & Mr. Ail

Qui n’en rêve pas avec l’arrivée des beaux jours : un apéro entre amis, sur le balcon, accompagné de fines odeurs d’aromates, une sieste nu dans son potager, caché par quelques vigoureux pieds de tomates ? Ok, cette dernière ne concerne peut-être que nous. Toujours est-il que pour que rêve devienne réalité, il va falloir (un peu) se salir les mains !

Découvrez les graines et semences Bio Dr. Jonquille & Mr. Ail et (re)donnez vie à votre potager !

En résumé le top 5 du “pourquoi il faut privilégier les semis” :

 

  1. Parce que ça coûte moins cher
  2. Parce qu’un pied de tomate ne peut pas rentrer dans votre boite aux lettres alors que 150 graines de 5 variétés différentes tiennent dans une enveloppe
  3. Parce que la meilleure qualité reste le « fait maison »
  4. Parce que vos plants de basilic pourpre et de tomates bleues vous permettront de vous distinguer et de “briller en société”
  5. Parce que voir une petite fleur éclore c’est comme observer Kylian Mbappé en équipe de France : on retrouve nos yeux d’enfants et on ne se lasse pas de son évolution

Mention stylistique (notre running joke du moment) — parce que vous pourrez saupoudrer nonchalamment votre jardinière à  la Salt Bae :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *