Le chou-fleur : semis, culture et récolte

Comme son nom l’indique, le chou-fleur se cultive pour ses fleurs et non ses feuilles. Le chou-fleur est l’une des rares plantes potagères cultivables toute l’année, de quoi faire des heureux à la cantine scolaire !

En bref…

  • Sol : fertile, profond, humifère et frais
  • Exposition : soleil
  • Espacement : 60 cm entre les plants
  • Semis : février à juin
  • Récolte : juin à octobre

Propriétés du chou-fleur

Le chou-fleur est plein de vertus : il est source de potassium, de vitamines K, B9 et C. Il aussi source de minéraux et d’oligo-éléments, de calcium, de magnésium, et de vitamines E. C’est un super anti-inflammatoire qui peut réduire les symptômes de l’arthrite et autres maladies inflammatoires.

Les usages du chou-fleur

Le chou-fleur se consomme aussi bien cru que cuit, et vous accompagne de l’apéritif au dessert. Non, vous ne rêvez pas ! Pour accompagner vos choux-fleurs fraîchement cueillis, n’hésitez pas à préparer une délicieuse anchoïade que vous dégusterez en apéritif. Voyage en Provence garanti ! En dessert, vous pourrez même l’utiliser pour préparer un délicieux fondant au chocolat. Sinon, le classique chou-fleur en gratin fera l’affaire.

Le chou fleur : semis culture et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail
Le chou fleur : semis culture et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail
Le chou fleur : semis culture et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Semis du chou-fleur

Le semis du chou-fleur n’est pas très difficile à réaliser. Pour les variétés d’été, il peut se faire sous abri dès février. Les variétés d’automne et d’hiver se sèment en pépinière d’avril à juin. Enfin, les variétés de printemps se sèment à la fin de l’été et au début de l’automne.

Préparez votre terre

Les choux sont gourmands en matière organique. Si vous semez en pleine terre, enrichissez si possible votre terre avec du compost (environ 3kg par m2 de culture).

Semez

Les choux peuvent être semés en cagettes ou en petits pots pour éviter les attaques des limaces. Sinon semez directement en terre en extérieur.

  • Semez à la volée sur un terreau de semis riche ou 3 graines par pots enfoncées à 1 cm de profondeur
  • Tassez légèrement
  • Arrosez en pluie fine
  • Veillez à ce que la terre reste humide pendant la levée et placez vos semis à la lumière, derrière une fenêtre par exemple.
Le chou fleur : semis culture et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Plantez le chou-fleur

Vous pouvez replanter vos choux dès qu’ils présentent 3-4 feuilles. Maintenez une distance de 50 cm et éliminez les plants les moins vigoureux. Eh oui, c’est la loi de la jungle ! Mais vous pourrez tout de même replanter les choux retirez a un autre endroit, si vous souhaitez les conserver.

Préparez votre terre

Grattez la surface de votre sol avec un râteau pour retirer cailloux et herbes envahissantes. Arrosez généreusement vos plants quelques heures avant la mise en terre. Préparez ensuite des trous de plantations tous les 50cm.

Plantez

Replantez vos choux dès que vous apercevez 3-4 feuilles. Recouvrez vos jeunes plants de terre jusqu’à la base avec un mélange de matière organique et de terre végétale (comptez 3kg de compost ou de mélange fumier/terreau par m2 de culture). Tassez ensuite légèrement pour que la terre soit plus compacte et humide. Enfin, arrosez régulièrement.

Le chou fleur : semis culture et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Entretien du chou-fleur

Le chou-fleur est facile d’entretien au potager. Cependant, il a tout de même besoin de quelques soins pour s’y sentir à son aise :

Arrosez les plants

Veillez à ce que le sol soit humide et bien aéré pour faciliter l’irrigation. “Mon ennemi c’est la sécheresse” dirait le chou, veillez ainsi à qu’il ne manque pas d’eau. Les choux sont très gourmands par ailleurs, on vous conseille donc de les nourrir en compost régulièrement.

Paillez les plants

Les choux ont une bonne descente, ils détestent la sécheresse et les grosses chaleurs. Pensez donc à pailler pendant les fortes chaleurs pour conserver l’humidité et la fraicheur du sol.

Pensez à la rotation des cultures

Ne plantez pas les choux au même endroit d’une culture à une autre, pour éviter l’appauvrissement du sol et la propagation de maladies (les parasites restent dans le sol d’une année à l’autre, la rotation des cultures viendra rompre leur développement).

Le chou fleur : semis culture et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Récolte du chou-fleur

Le chou-fleur se récolte lorsque la fleur est bien ferme. Si vous souhaitez garder la pomme bien blanche, 4 à 5 jours avant la récolte, coupez une des plus grosses feuilles, et déposez-là sur la pomme.

Les maladies du chou-fleur

Le chou-fleur est sensible à certaines maladies comme l’hernie du chou. C’est une maladie causée par un champignon qui se développe dans un environnement chaud et humide et dans une terre acide. Les premiers signes visibles de la maladie sont le flétrissement et jaunissement des feuilles. Cependant, le champignon attaque en premier lieu les racines où des boursouflures ou excroissances blanches s’y développent. Les racines finissent par noircir et pourrir, ce qui entraîne la mort de la plante. Il n’y a pas de remède miracle, si ce n’est de retirer les choux contaminés ou apporter du calcaire aux plants.

Le mildiou s’attaque aussi aux choux. Le mildiou est une maladie due à un champignon qui se développe dans les environnements humides et doux. Le développement de ce champignon se caractérise par de petites taches brunes qui se forment sur les feuilles puis s’agrandissent avant de contaminer et d’assécher toute la plante qui finira par mourir si rien n’est fait. Afin de stopper la propagation du mildiou, soyez réactif. Dès les premières apparitions, nous vous proposons 2 solutions : préparer un décoction à l’ail ou bien une solution à base de bicarbonate.

Enfin, la rouille s’attaque aussi aux choux. Elle est due à certains types de champignons et se caractérise par l’apparition de tâches généralement orangées ou « rouillées » (elle peut également avoir la couleur jaune, marron voir blanche) sur la partie supérieure des feuilles et sur les tiges. Cette maladie affaiblie la plante et peut aller jusqu’à la faire mourir si elle se développe trop. Pour la contrer, deux solutions : préparer un purin d’ortie, et éclaircissez vos plants.

Altise - Le chou fleur : semis culture et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail
Piéride du chou - Le chou fleur : semis culture et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail
Noctuelle - Le chou fleur : semis culture et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Les ravageurs du chou-fleur

En termes de ravageurs, le chou-fleur craint l’altise. L’altise est un petit coléoptère sauteur de 2 à 5 mm à la carapace généralement noire qui s’attaque à de nombreuses plantes en les perforant à la manière d’un poinçonneur. Ces derniers pondent également de petites larves jaunes d’environ 6 mm qui creusent des galeries dans les tiges de vos plantes. Les dégâts se reconnaissent aux trous creusés sur les feuilles. Quelques solutions biologiques existent pour limiter l’expansion des altises. Pour les contrer, 4 solutions : déverser de la cendre de bois, concocter un purin d’ortie, préparer une décoction à l’ail et arroser régulièrement.

Il craint aussi la piéride du chou. La piéride du chou est un papillon blanc aux tâches noires ou marrons très répandu, dont les larves dévorent les feuilles. Les piérides pondent leurs œufs jaunes et pointus sur le revers des feuilles. Ces œufs donneront naissance à de petites chenilles de couleurs vertes qui grignoteront les feuilles ou dans certains cas les fruits où ils y creusent des galeries. Pour la contrer vous pouvez semer les plantes qui la repoussent (menthe, romarin, thym…), attirer ses prédateurs (les oiseaux) ou préparer une décoction de pyrèthre.

Enfin, il craint aussi la noctuelle. La Noctuelle est un vers gris qui, avant de devenir un papillon de nuit, se délecte des racines, des tiges et parfois des feuilles des plantes. Elle sévit le plus souvent sous terre. Pour la contrer, vous pouvez les retirer à la main, attirer ses prédateurs (les oiseaux), ou préparer une décoction de pyrèthre.

Les chou-fleurs et le compagnonnage

Les larges feuilles du chou lui permettent d’apporter ombre et réconfort à ses plantes voisines. Sinon, il aime bien être à coté de la laitue qui aide à lutter contre les mauvaises herbes, du haricot qui enrichit le sol en azote, du céleri qui repousse la piéride du chou, ou bien de la menthe, de la sauge, du thym, et du romarin qui repoussent les prédateurs.

Un peu d’histoire…

Vraisemblablement originaire du Proche-Orient, le chou-fleur était apprécié des Grecs et des Romains dès l’Antiquité. Le chou-fleur n’arrivera en Europe qu’au XVIè siècle, et deviendra populaire au XVIIè siècle grâce au jardinier de Louis XIV qui ramène des graines de Chypre. Très apprécié par la suite par le roi Louis XV, le chou-fleur se développe et au XIXè siècle on retrouve une vingtaine de variétés de choux-fleurs en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *