Les épinards : semis, culture et récolte

Les épinards, ce légume si redouté durant notre enfance mais pourtant si bon ! Cuit ou cru, l’épinard s’accorde à tous les plats. Qu’il fasse partie de votre smoothie, de votre salade ou de votre poêlée de légumes, il vous apportera fibres et fer à gogo.

En bref…

  • Sol : frais, riche et bien drainé
  • Exposition : ombragée
  • Espacement : 15 cm entre les plants
  • Semis : mars à mai ou août à septembre
  • Récolte : avril à novembre

Propriétés des épinards

L’épinard est source de vertus ! En effet, les épinards ont un pouvoir antioxydant fort, grâce à la présence de lutéine et de zéaxanthine. Très peu calorique, c’est un allié minceur mais aussi une très bonne source de fibres ! Les épinards favorisent la santé oculaire et préviennent aussi les pathologies chroniques, les cancers et les maladies cardiovasculaires.

Les usages des épinards

Les épinards se consomment aussi bien crus que cuits. Cependant, ils contiennent beaucoup plus de lutéine, zéaxanthine et bétaïne une fois cuits.

Les épinards se mangent en salade, en soupe chaude ou froide, en smoothie, en omelette, en accompagnement, en cake ou pizza, avec des oeufs, bref c’est un passe partout plein de bienfaits ! Impossible de ne pas trouver une recette qui plaise.

Les épinards : semis, culture, récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail
Les épinards : semis, culture, récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail
Les épinards : semis, culture, récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Semis des épinards

Le semis des épinards n’est pas très difficile à réaliser. Il peut se faire en pot ou en pleine terre dès le mois de mars.

Préparez votre terre

Les épinards aiment beaucoup la matière organique. Veillez donc à enrichir votre terre en compost (il faut compter environ 3kg par m2 de culture).

Concernant l’emplacement de votre culture, privilégiez un endroit ombragé pour éviter que vos épinards ne montent en graines pendant l’été, c’est-à-dire qu’ils ne poussent jusqu’au point de porter des graines.

Semez

Semez en pots, jardinière, carrés potager ou en extérieur.

  • Creusez des sillons d’environ 1 ou 2 cm de profondeur, espacés de 15 cm
  • Placez une graine tous les 2 cm environ
  • Recouvrez les trous avec du terreau
  • Tassez légèrement pour fixer les graines au sol et éviter qu’elles ne se dispersent à l’arrosage
  • Humidifiez bien pendant la levée grâce à un vaporisateur

Vous pouvez semer jusqu’en mai, profitez-en pour renouveler et échelonner l’opération pour profiter de plusieurs récoltes.

Les épinards : semis, culture, récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Entretien des épinards

Les épinards sont faciles d’entretien au potager. En effet, ils ne demandent pas de soin particulier. Cependant, ils ont tout de même besoin de quelques basiques… :

Éclaircissez

Supprimez les plants qui sont trop serrés ou trop fragiles lorsque vous observez le développement de quelques feuilles, afin de maintenir un espace de 10 cm entre chaque plant. Ainsi, ils auront plus d’espace et pourront mieux se développer et éviter le développement de certaines maladies.

Arrosez les plants

Arrosez les plants régulièrement pour empêcher la montée en graine. Grattez le sol en surface de temps en temps afin d’aérer la terre.

Récolte des épinards

La récolte des épinards se fait environ 1,5 ou 2 mois après les semis, d’avril à novembre.

Les épinards : semis, culture, récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Maladies et ravageurs

Les épinards sont sensibles au mildiou, une maladie due à un champignon qui se développe dans les environnements humides et doux. Le développement de ce champignon se caractérise par de petites tâches brunes qui se forment sur les feuilles, puis s’agrandissent avant de contaminer et d’assécher toute la plante, qui finira par mourir si rien n’est fait. Pour stopper le mildiou, deux solutions : déversez une décoction à l’ail, ou bien une solution à base de bicarbonate.

Les épinards craignent aussi les escargots et les limaces, qui ont beaux être lents mais sont très gourmands. Ils mangent les jeunes plants sortis de terre et faciles à atteindre pour eux. Quatre solution s’offrent à vous : le marc à café, les coquilles d’oeufs brisées, le paillage des plants, ou le purin de fougère.

Les épinards et le compagnonnage

Les épinards n’apportent rien de spécial aux autres plantes mais apprécient la compagnie du concombre, de l’oignon, du pois, du haricot, de la carotte ou du céleri. Évitez cependant de le placer à côté de betterave ou de la laitue.

Un peu d’histoire…

Les épinards nous viendraient d’Asie Mineure ou du Caucase, où ils poussent à l’état sauvage. Les épinards sont surtout présents dans les cultures arabes, où ils étaient utilisés en traitement contre les douleurs au foie et à l’estomac. Ils n’arrivent en France qu’au Moyen Âge, tout droit venus de Jérusalem ou de la péninsule Ibérique (à l’époque, sous domination arabe). Peu populaires, les épinards sont alors décriés et considérés comme une privation. C’est finalement Catherine de Médicis qui les démocratisera en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *