La betterave : semis, culture et récolte

La betterave est monnaie courante en cuisine, surtout pour ses racines. On la consomme tout aussi bien crue que cuite, mais l’on oublie souvent que ses feuilles aussi sont comestibles, de la même manière que les épinards. A ne pas confondre avec la betterave sucrière qui affiche une forte concentration en saccharose (en sucre finalement), la betterave potagère elle présente un profil nutrition complet ! Vitamines et oligo-éléments sont ses plus grands atouts.

En bref…

  • Sol : profond, léger et frais
  • Exposition : ensoleillée
  • Espacement : 40 cm entre les plants
  • Semis : mars à juin
  • Récolte : juin à octobre

Propriétés de la betterave

La betterave est pleine de vertus ! Elle contient beaucoup de vitamines (A, K B1, B2, B6, B6, B9, C, E) mais aussi du cuivre, du manganèse, du fer, du magnésium, du calcium et du potassium. De fait, elle est excellente pour la santé : elle permet notamment de lutter contre les risques de cancer grâce à sa teneur en bétanine qui lui donne sa couleur rouge, et elle est également riche en antioxydants.

Les usages de la betterave

La betterave se déguste sous toutes ses formes, et en entier ! Elle peut se consommer aussi bien crue que cuite, de la racines jusqu’aux feuilles. On la connait surtout en salade mais elle se consomme aussi à la vapeur ou au four.

La betterave : semis, culture, récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Semis de la betterave

Le semis de la betterave est facile à réaliser. Il peut se faire en pot ou en pleine terre dès le mois de mars.

Préparez vos graines

Les graines de betterave ont besoin d’être trempées dans l’eau pendant environ 1h avant de les semer. Cela permet d’assouplir le tégument qui enveloppe la graine et ainsi faciliter son développement en terre.

Préparez votre terre

La betterave aime les sols profonds, légers et frais. Grattez légèrement la surface du sol à l’aide d’un râteau afin de retirer les cailloux et herbes envahissantes, qui les gênent durant la pousse. Pensez à ajouter un peu de compost pour enrichir votre sol, et si celui-ci est lourd et compact, n’hésitez pas à ajouter du sable et des graviers pour faciliter l’écoulement de l’eau.

Semez

Semez en pots ou en extérieur tous les 40cm

  • Creusez des sillons d’environ 2cm de profondeur, espacé de 40cm
  • Humidifiez les sillons en arrosant légèrement
  • Semez par groupe de 3 à 4 graines tous les 40cm environ
  • Recouvrez de terre, arrosez.

Vous pouvez semer jusqu’en juin, profitez-en pour renouveler et échelonner l’opération pour profiter de plusieurs récoltes.

La betterave : semis, culture, récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Entretien de la betterave

La betterave est facile d’entretien au potager. En effet, elle ne demande pas de soin particulier. Cependant, elle a tout de même besoin de quelques basiques… :

Éclaircissez

Une fois que les plants sont sortis de terre, ne conservez que les plus beaux (4 à 5 feuilles), pour laisser un espace de 40cm entre eux. Cela leur donne l’espace nécessaire pour se développer et évite le développement et la transmission de maladies.

Protégez les plants

Pensez à protéger les plants du gel au printemps grâce au paillage : déposez simplement de la paille aux pieds des betteraves afin de conserver une terre humide. Et contre les fortes chaleurs en été, improvisez un ombrage avec des cagettes ou un drap disposé sur des piquets.

Récolte de la betterave

La récolte de la betterave se fait environ 3 mois après vos semis, de juin à octobre, avant les premières gelées d’hiver. Vous pourrez récolter vos betteraves en tirant gentiment sur la tige pour déterrer la racine. Vous pouvez aussi vous aider d’une fourche pour faire levier.

La betterave : semis, culture, récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Maladies et ravageurs

La betterave est sensible à certains ravageurs comme les altises (à éloigner grâce à du purin d’ortie), les pucerons (que vous pouvez éloigner grâce à une solution à base de savon noir par exemple), la larve de taupin (que vous pouvez faire fuir grâce à du purin de fougère) ou la noctuelle (que vous pouvez faire fuir grâce à du purin de pyrèthre). Concernant les maladies, on vous conseille d’être vigilant notamment en ce qui concerne le mildiou (contre lequel vous pouvez utiliser du purin d’ortie) et la rouille (contre laquelle vous pouvez utiliser une décoction d’ail).

La betterave et le compagnonnage

La betterave aime beaucoup le radis, le chou, la capucine, le haricot et l’oignon, mais déteste être à côté de la tomate, du poireau, de la carotte et de la pomme de terre.

Un peu d’histoire…

Dans la langue française, le mot « betterave » n’est apparu qu’au XVIIe siècle. Plante issue de la bette, voilà pourquoi elle se compose en premier lieu du terme “bette”. Étant une plante potagère que l’on cultive pour ses racines (principalement), elle est aussi composée du terme “rave”. L’ancêtre commun des betteraves est Beta vulgaris. Auparavant, la betterave n’était utilisée qu’à des fins médicinales et est arrivée en cuisine il n’y a pas si longtemps que ça. C’est au XIXe siècle que son utilisation en cuisine se répand et que l’on en trouve de diverses variétés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *