La courge : semis, culture et récolte

La courge est une une plante originale et souvent coureuse (qui pousse au sol avec de longues tiges rampantes). Courges Spaghettis, Turban Turc, ses fruits peuvent prendre des aspects assez variables et originaux. Riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments, la courge est un véritable allié santé.

En bref…

  • Sol : riche et aéré
  • Exposition : soleil
  • Espacement : 100 cm entre les plants
  • Semis : février à juin selon les variétés
  • Récolte : juin à octobre selon les variétés
DJMA - L'application de jardinage

Propriétés de la courge

La courge présente beaucoup d’avantages et vertus. Peu importe sa variété, il s’agit d’un légume riche en vitamine A, B et C et qui renferme plein de minéraux et d’oligo-éléments (calcium, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, zinc). Voilà pourquoi la courge est idéale pour stimuler les défenses de l’organisme et limiter les risques de carences.

Les usages de la courge

La courge se mange bien souvent en soupe ou potage, et pourtant ce n’est pas le seul plat qui peut en être fait ! Elle se déguste tout aussi bien en gratin, farcie, en crumble, que crue en salade. Foncez pour une recette de chakchouka et vos palais n’en seront que ravis.

La courge : semis, culture, et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail
La courge : semis, culture, et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail
La courge : semis, culture, et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Semis de la courge

Le semis de la courge n’est pas difficile, mais il varie selon la variété. En effet, la courge Butternut et la courge Jack-O-Lantern par exemple se sèment dès le mois d’avril. La courge musquée et le Turban Turc se sèment dès le mois de mars, et la courge Spaghettis dès février !

Préparez vos graines

Trempez les graines pendant une 1 heure dans de l’eau tiède pour faciliter la germination. L’immersion des graines dans l’eau permet d’assouplir le tégument qui enveloppe la graine et de faciliter son développement en terre.

Préparez votre terre ou votre pot

Si vous semez en pleine terre, les courges sont gourmandes en matière organique. Pensez à enrichir votre terre en matière organique (compost ou mélange fumier/terreau, comptez environ 3kg par m² de culture).

Si vous semer en pot, remplissez votre contenant (petit pot, barquette d’œufs…) de terreau pour semis ou faites votre terreau vous-même : Mélangez de la terre de jardin (2 volumes) avec du compost de déchets verts (2 volumes) et du sable (1 volume).

Semez

Pour semer en petit pot :

  • Enfoncez légèrement 2 à 3 graines par petit pot
  • Recouvrez-les d’un peu de terre
  • Arrosez.

Assurez-vous que la température ne descende pas en dessous de 12 degrés et humidifiez régulièrement à l’aide d’un pulvérisateur (sans excès pour ne pas faire pourrir la graine).

Si vous semez vos graines en pleine terre :

  • Saupoudrer les graines avec flegme et nonchalance à la ‘Salt Bea’
  • Tassez légèrement pour fixer les graines au sol et éviter toute dispersion lors de l’arrosage
  • Arrosez en pluie fine
  • Veillez à ce que la terre reste humide pendant la levée
La courge : semis, culture, et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Plantez la courge

Attendez les beaux jours ! Courant mai, 3 à 4 semaines après le semis lorsque vous apercevrez quelques feuilles vous pourrez replanter vos jeunes pousses.

Préparez votre terre

“Cassez” gentillement (pour ne pas détruire les organismes vivants dans le sol) la surface de votre sol pour l’effriter quelque peu et retirez cailloux et gros gravats.

Préparez vos plants

Les courges demandent de l’espace, ne conservez que les plants les plus vigoureux.

  • Trempez les plants dans l’eau avant la mise en terre.
  • Creusez un trou pour accueillir votre jeune plant que vous comblerez si possible avec un mélange de matière organique et de terre végétale (comptez 3 kg de compost ou de fumier par m2 de culture).

Plantez

Vous pouvez ensuite planter :

  • Veillez à conserver un espace d’environ 1 mètre minimum (variable en fonction des variétés) entre chaque plant.
  • Placez les jeunes pousses dans les trous
  • Recouvrez les plants de terre
  • Tassez légèrement. Cela permet d’avoir une terre plus compacte qui restera humide
  • Arrosez généreusement
La courge : semis, culture, et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Entretien de la courge

La courge est facile d’entretien au potager. Cependant, elle a tout de même besoin de quelques soins pour s’y sentir à son aise :

Arrosez les plants

Arrosez régulièrement pour maintenir un sol humide et grattez le sol en surface pour éviter qu’il soit trop compact.

Paillez les plants

Paillez vos pieds de courges pour éviter que les fruits ne s’abiment ou ne s’infectent au contact direct avec la terre.

Pincez

Pincez les courges pour stimuler le développement des fruits. Vous pouvez couper ou pincez la tige après la 3ème feuille.

La courge : semis, culture, et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Récolte de la courge

Récoltez vos courges 3 à 4 mois après le semis lorsque les feuilles commencent à s’assécher.

  • Pour la courge butternut, la récolte se fait courant septembre ou octobre.
  • Pour la courge Jack-O-Lantern, la récolte se fait aussi courant septembre ou octobre.
  • Pour la courge Musquée, la récolte se fait de juin à septembre.
  • Pour la courge Spaghettis, la récolte se fait de juin à octobre.
  • Pour le Turban Turc, la récolte se fait de juillet à octobre.

Les maladies de la courge

La courge est sensible à l’oïdium. Aussi appelée la “maladie du blanc”, c’est une maladie causée par certains types de champignons. L’Oïdium se développe par temps humide et chaud et se matérialise par l’apparition d’une poudre blanche sur les feuilles, les fruits ou la tige des plantes. Les jeunes feuillages seront généralement touchés en premier. Ce champignon entraîne un jaunissement et un assèchement de la plante qui finira par mourir si rien n’est entrepris. Soyez réactif, et dès les premières apparitions de tâches ou poudre blanche sur vos plants nous vous proposons deux types de remèdes :

  • Préparez une solution à base de bicarbonate

Pulvérisez une solution incluant une cuillère à café de bicarbonate de soude et une cuillère à café de savon noir dans un litre d’eau.

  • Préparez une solution à base de lait entier

Pulvérisez une solution incluant une unité de lait entier pour 9 unités d’eau une fois par jour pendant 3 jours.

Les ravageurs de la courge

La courge craint les escargots et les limaces, qui ont beaux être lents mais sont très gourmands. Ils mangent les jeunes plants sortis de terre et faciles à atteindre pour eux. Quatre solution s’offrent à vous :

  • Déversez du marc de café

Déversez de la cendre de bois ou du marc de café autour du pied. Les limaces et escargots, rampants, sont gênés par sa consistance collante à leur salive et ne s’aventurerons pas sur vos plants.

  • Disposez des coquilles d’oeuf brisées

Disposez des coquilles d’œufs brisées en petit morceau. Ici aussi, pour ne pas se blesser en rampant par-dessus, les limaces et escargots préfèreront passer leur chemin.

  • Paillez vos plants

Paillez les pieds de vos plants (si tant est qu’ils aient besoin d’un sol humide). Cela fera barrière aux escargots et limaces qui ne s’aventureront pas sur ce terrain.

  • Préparez un purin de fougère

Pulvérisez du purin de fougère non dilué sur vos feuilles : pour cela, faites macérer 800 grammes de feuilles de fougères dans 10 litres d’eau pendant une semaine.

La courge : semis, culture, et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail
La courge : semis, culture, et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail
La courge : semis, culture, et récolte - Blog - Dr. Jonquille & Mr. Ail

Grand classique du potager, elle craint aussi les pucerons ! Petits insectes gloutons aux couleurs variées (blancs, verts, noirs, jaunes, etc.), ils s’attaquent aux plantes en leur suçant la sève. Pour les contrer :

  • Attirez les prédateurs du puceron

Avant de traiter les plantes avec une solution naturelle, faites fonctionner votre écosystème en vous appuyant sur les prédateurs du puceron : coccinelle et larve de coccinelle, punaises, etc. Construisez-leur un hôtel à insectes pour les attirer ! Évitez également des apports d’engrais trop azotés qui attirent les pucerons.

  • Pulvérisez une solution à base de savon noir

Mélangez trois cuillères à soupe de savon noir dans un litre d’eau chaude, laissez refroidir et pulvérisez. Le savon noir est un répulsif naturel pour les pucerons !

  • Pulvérisez du purin de consoude/d’ortie

Hachez un kg d’orties ou de consoude et faire macérer dans 10 l d’eau. A utiliser dans les 48h. Pulvérisez le mélange sur vos plants pour éviter l’installation des pucerons.

  • Pulvérisez une décoction d’ail

Pilez 3 gousses d’ail pour un litre d’eau. Mélangez le tout et laissez macérer pendant 24h. Faites bouillir la solution pendant 20 minutes puis laissez refroidir. Enfin, pulvérisez la solution non diluée dans les 24 h.

  • Pulvérisez un mélange d’huile végétale

Mélangez 2 cuillères à soupe de savon noir et deux cuillères à soupe d’huile dans un litre d’eau tiède. Laissez refroidir et pulvérisez ce répulsif naturel.

Les courges et le compagnonnage

La courge dispose de larges feuilles. Ces dernières apporteront ombre et fraîcheur au sol. C’est un vrai paillage naturel qui gardera le sol humide !

Au potager, elle adore être à côté de la betterave, de l’oignon (qui éloigne certaines mouches), du radis (qui éloigne les araignées rouges) et de la capucine, qui éloigne les punaises et prend tous les pucerons pour elle !

Un peu d’histoire…

Les courges viennent du continent Américain, plus précisément du Mexique, où des archéologues ont retrouvé des traces de courges datant de plusieurs millénaires avant notre ère. À l’époque, elles étaient cultivées par les Aztèques, les Incas et les Mayas. Ensuite, les Indiens cultivaient les courges pour leurs graines puisqu’elles contenaient peu de chair. Ce serait ensuite Christophe Colomb qui les aurait ramené en Europe après sa découverte de l’Amérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *