Le fenouil : semis, culture et récolte

Assez méconnu en France le Fenouil est très facile à semer, demande peu d’entretien et est peu sensible aux maladies et aux ravageurs. En cuisine le fenouil cultivé (Foeniculum dulce) est un véritable bonheur ! Croquant et rafraichissant il se distingue par son arôme unique, à la fois anisé, délicatement sucré avec une pointe d’amertume.

Propriétés du fenouil

Les vertus du fenouil sont multiples. Il est riche en minéraux et en vitamines C, en carotène, en vitamine E et en vitamine B9 ce qui en fait un puissant antioxydant permettant lutter contre l’hypertension et de prévenir certains cancers et maladies cardio-vasculaires !

Les usages du fenouil

On peut le consommer cru ou cuit, en salade, en accompagnement de viande ou de poisson, en dessert… On consomme ainsi ses pétioles (littéralement le « petit pied », la queue des fruits ou des feuilles) imbriqués les uns sur les autres jusqu’à former une sorte de faux bulbe blanc rond et charnu.

DJMA - L'application de jardinage

Semis du fenouil

Le semis de fenouil est très facile, il peut se faire en intérieur à partir de février ou directement en extérieur en avril après les dernières gelées. Vos jeunes pousses mettront entre 1 semaine et 10 jours à lever.

Préparez votre terre

Le fenouil apprécie les sols riches et bien aérés. Si possible, avant de semer/planter enrichissez votre terre en matière organique (fumier/compost, 2 à 3 kg par m²) et grattez gentiment la surface de votre terre pour supprimer cailloux et herbes envahissantes.

Semez

Semez en intérieur en pots ou en godets ou en extérieur tous les 20 cm

  • Recouvrez les graines de 1 cm de terre
  • Tassez légèrement pour permettre aux graines de bien s’ancrer dans le sol et éviter qu’elles ne ressortent à l’arrosage
  • Humidifiez en fine goutte à l’aide d’un vaporisateur

Vous pouvez semer jusqu’en juillet, profitez-en pour renouveler et échelonner l’opération pour profiter de plusieurs récoltes.

Planter le fenouil

Si vous avez opté pour le semis en intérieur, attendez que les dernières gelées soient passées pour replanter vos jeunes pousses en pleine terre.

Préparez votre terre

Avant la plantation, creusez un trou pour accueillir votre jeune plant que vous comblerez avec un mélange de matière organique et de terre végétale. Faites des trous de quelques cm de profondeur tous les 20 cm.

Plantez

  • Disposez les plants dans les trous
  • Ramenez la terre vers la racine du plant pour reboucher le trou
  • Tassez légèrement. Cela permet d’avoir une terre plus compacte qui restera humide
  • Arrosez gentiment en pluie fine

Entretien du fenouil

Le fenouil est autonome au potager, il ne demande que peu d’entretien. Donnez-lui tout de même un coup de pouce en suivant ces quelques conseils.

Éclaircissez

Une fois les plantules levées, éliminez les pousses trop serrées ou trop fragiles pour n’en conserver qu’une tous les 20 cm environ.

Protégez les plants

Protégez les plants du gel au printemps (paillage) et des fortes chaleurs en été (improvisez un ombrage avec des cagettes un drap disposé sur des piquets…).

Buttez vos pieds

L’astuce pour obtenir des bulbes bien blancs et charnus consiste à butter vos fenouils, c’est-à-dire à former une petite butte de terre à la base de la plante.

Récolte du fenouil

La récolte du fenouil se fait environ 3 mois après vos semis, de mars à octobre, avant les premières gelées d’hiver. Vous pourrez récolter vos fenouils lorsque les bulbes sont bien formés en les cueillant, au fur et à mesure de vos besoins.

Maladies et ravageurs

Le fenouil est peu sensible aux maladies et aux ravageurs. Il peut cependant faire l’objet d’attaque de pucerons et de limaces. Installez à côté de vos fenouils, des plantes qui les repoussent comme les œillets d’Inde et la capucine !

Le fenouil et le compagnonnage

Le fenouil est plutôt un solitaire, il est conseillé de l’isoler au potager car sa croissant peut perturber le développement de certains légumes et aromates comme la tomate et la coriandre. N’hésitez pas cependant à l’entourer de fleurs qui éloigneront les pucerons comme le coreopsis, la capucine ou l’oeillet d’Inde !

Un peu d’histoire

Originaire du bassin méditerranéen le nom de fenouil vient littéralement du latin « petit foin » pour désigner son caractère odorant. Le fenouil a rapidement été reconnu pour ses vertus médicinales : symbole de force et de vitalité, une couronne de fenouil était offerte aux meilleurs gladiateurs. Au XIIe siècle, Hildegarde de Bingen, considérée comme la première naturaliste allemande, recommandait d’utiliser le fenouil pour faciliter la digestion et l’irrigation sanguine.

Largement cultivé en Italie depuis le XVIe siècle il est resté l’un des légumes préférés de nos voisins italiens. En France il a été introduit par l’entourage de Catherine de Médicis et popularisé par Claude Mollet le jardinier d’Henri IV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *